L'énigme du chamelier...

Publié le par Charly...

 

 


Un chamelier sur son lit de mort décide de léguer son troupeau de 17 chameaux entre ses trois fils.

Il souhaite donner la moitié de son troupeau à son aîné Karim, le tiers à son second fils Saïd et le neuvième à son fils cadet Mourad.

Comment le partage va-t-il s'effectuer ?

Publié dans Enigmes & devinettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GRAVIER Jean-Marie 14/01/2010 20:08


Selon un raisonnement mathématique,
-Karimdevrait recevoir la moitié du troupeau : 1/2T ( T mis pour troupeau)
-Said devrait recevoir le tiers du troupeau : 1/3T
-Mourad devrait recevoir le neuvième du troupeau : 1/9T
 REMARQUE A : 17 chameaux x 1/2 = 8,5 chameaux
                      17    
"          x 1/3 = 5,666... chameaux
                    
 17     "          x 1/9 = 1,888... chameaux
                       CE NE SONT PAS DES NOMBRES ENTIERS !!
 REMARQUE B : Est-ce que 1/2T + 1/3T + 1/9T = le troupeau complet ?
                      (pour pouvoir faire la somme des 3 fractions il faut les
réduire
                       au même dénominateur)
                       = 9/18T + 6/18T + 2/18T = 17/18T  RESTE DONC
1/18T 
                       (du troupeau) qui n'est pas partagé !
Pour passer d'un total de 17/18 du troupeau à 18/18 (troupeau complet)
il faut multiplier : 
- 17/18 par 18/17 = 1 soit le troupeau complet 
- 9/18T par 18/17 également, soit = 9 chameaux
- 6/18T par 18/17 également, soit = 6 chameaux
- 2/18T par 18/17  également, soit = 2 chameaux
  REMARQUES : * Tout le troupeau se trouve ainsi partagé (9+6+2 = 17)
                      * Chaque fils reçoit un nombre entier de chameaux
                      * La décision du chamelier n'est pas trahie car ce partage respecte
les proportions qu'il avait souhaité !

CQFD (Ce Qu'il Fallait Démontrer ! comme on nous l'apprenait avant, mais il y a déjà bien longtemps !)


Charly... 08/07/2010 18:55



Excellent Jean-Marie !! Je vois que je peux compter sur toi si j'ai un problème d'héritage. Mais pas tout de suite.


J'ai cru à un moment que tu allais découper un chameau pour un grand Barbecue lors de la cérémonie d'ouverture pour l'héritage.


Charly...



Alain D. 06/05/2009 20:47

SI J'ÉTAIS LE CHAMELIER JE ME SERAIS RASSURÉ AVANT DE PROCÉDER A LA DISTRIBUTION DE MES CHAMEAUX COMBIEN DE FEMELLES SONT ENCEINTE ET PAR LA SUITE DE DISTRIBUER ADÉQUATEMENT LES COUPLES POUR QUE LA RACE CONTINUE.DONC COMME J'AI CET ARGUMENT DE MON BORD, JE PEUX PRÉSUMER UN NOMBRE X DE FEMMELLES ENCEINTES CHAMEAU ET PAR LA SUITE EN FAIRE UNE DISTRIBUTION  ADÉQUATDONC EN AYANT UNE SEULE FEMELLE ENCEINTE DONC 18 JE PEUX DISTRIBUTER SELON LES MATHÉMATIQUES MAIS EN RÉALITÉ IL Y A QUELQU'UN QUI AURA UN CHAMEAU DE PLUS DANS QUELQUES MOIS.

Charly... 08/07/2010 17:57



Mais que c'est bien pensé ça ! Je ne connais pas la saison des amours chez les chameaux, mais il va sans dire que le partage a eu lieu en période... froide!


Tu ne serais pas un peu vétérinaire par hasard ?


Charly...



Caroline.K. 08/04/2009 18:55

Bonsoir CharlyParfois le hasard fait bien les choses et la, jái eu envie de revenir sur mes pas et voir si tu avais eu le temps de repondre a mes questions, et oui. Je croyais que ca n'existait plus mais je crois que j'avais tort, il y'a encore des gens qui tiennent leurs promesses ou en tout cas qui finissent ce qu'elles commencent, ce que j'essaie de faire moi maintenant. Merci de ta reponse, va savoir pourquoi elle m'a remonte le moral, qui fait le yo yo en ce moment, mais je ne laisse jamais rester longtemps en bas, tu avais raison, avoir ce blog m'oblige quand meme quelque part a rester d'attaque, si je peux dire ca comme ca. Figures toi que je la copie ta reponse, parce qu''une partie de moi a toujours voulu entendre ce genre de choses, mais ca n'est jamais venu, alors je la garde pour les jours de pluie. Merci Charly. La bonne soiree

Charly... 09/04/2009 06:10


Oh ! Merci Caroline, c'est plus qu'une réponse que tu me fais là, c'est un vrai compliment. Je ne peux laisser un commentaire sans réponse, ce serait un manque flagrant de respect, ce dont j'ai
horreur. C'est exactement comme dans une conversation. J'ai l'impression que je dois toujours dire le dernier mot, sinon je considère que la balle est dans mon camp et ne pas répondre (même s'il
n'y a pas forcément de réponse à donner) serait ne plus vouloir jouer alors que j'aime beaucoup le dialogue. Alors en fonction de l'échange, ma réponse peut se cantonner à un sourire approbateur,
un regard qui en dit long, en tout cas si c'est un silence il est éloquent. Laisser les gens dans le vent, comme on dit, est inconcevable pour moi. Je me sens tellement mal quand j'en suis victime
que je ne voudrais pas le faire subir aux autres. Bon alors, ce moral en yo yo, c'est nouveau ou bien c'est "courant" chez toi. Tu vas me dire que ça dépend des moments, des circonstances qui
concourent à ce que. Ben, rassure-toi, on est tous pareil. Alors n'hésite pas à venir me voir si tu en as besoin. Tu as mon adresse email personnelle, utilise-la. C'est mieux que d'en parler sur un
article comme le chamelier qui n'a rien à y voir.
Charly...


Caroline.K 31/01/2009 07:54

Oui monsieur, tout à fait, c'est tellement parfait que je me demande si c'est réel. Est ce que tu travailles tes réponses ou est ce que tu écris naturellement comme çà, avec une précision presque chirurgicale, j'ai l'impression de lire mon prof de français de collège que j'aimais beaucoup. Oui je comprends mieux et je crois que je serais du genre mère inquiète de ne pas transmettre assez, c'est pour çà que j'espère trouver mon complément. Le moment viendra je crois. J'espère en tout cas. Merci Charly

Charly... 04/02/2009 06:01


Mais de rien Caroline. Sache qu'avec ces questions que tu te poses, tu feras une bonne mère le jour où cela arrivera. Tu as une telle capacité, pour ne pas dire facilité, à te remettre en question
que tu retravailles constamment tes certitudes. Tu laisseras volontiers le bénéfice du doute à toute réaction qui te surprendra, ce qui fera toute ta souplesse. Si je puis me permettre, avec des
qualités comme celles que tu as, tu ne vas pas tarder à rencontrer ce fameux complément dont tu parles. s'il n'est pas encore arrivé, c'est que les candidats n'étaient pas les bons. Mieux vaut
attendre encore un peu que de se précipiter et le regretter toute sa vie. Euh... j'ai l'impression de répondre à nouveau de façon "chirurgicale". Je n'y peux rien. J'aime la précision. J'aime aller
au fond des choses pour en retirer le suc, la moelle dont je me délecte. J'ai l'impression parfois de ne pas creuser assez et de passer à côté de trésors encore plus exquis. Si tu l'as remarqué,
c'est que tu y es sensible aussi. Mais entre nous, cela ne m'étonne qu'à moitié. Ton côté artistique y est pour beaucoup. Avoir la fibre artistique n'est pas donné à tout le monde. Je parlerai de
l'art dans un prochain sujet. Bon alors, j'ai du mal à répondre à ta question, ma modestie, si petite soit-elle, m'engourdit les doigts. Allez, puisque c'est toi, je t'avoue que pour mes réponses,
j'écris en un seul jet les idées que m'inspirent les commentaires. Je relis parfois pour éviter les fautes d'orthographe. Ce sont les articles que je travaille en ordonnant les idées, les
arguments, l'effet souhaité, la réflexion insufflée. Mais je dirais aussi que plus j'écris, plus le réflexe pour agencer plus ou moins correctement les idées se fait automatiquement. C'est pour
cela aussi que l'écriture devient un réel plaisir. Et pour revenir à la toute première partie de ton commentaire, pourquoi ne serait-elle pas réelle cette attitude que l'on peut avoir avec les
enfants, ne vois-tu pas les choses comme ça, toi ? Eh bien, je ne pensais pas donner une réponse aussi longue. Tu vois que tes écrits inspirent...
Charly...


Caroline.K. 24/01/2009 09:08

Ainsi donc c'est de là que viendrait ce "des racines et des ailes " que je regarde de temps à autre sur France 3 ? Il n'y a pas de doute avec toi une visite équivaut presque toujours à une découverte, par contre j'espérais une réponse de ta part sur la transmission, ton approche m'intéresse, je reste d'une curiosité maladive.

Charly... 25/01/2009 08:09


Excactement. L'emission présente l'héritage en général, dont jouissent les futures générations. Héritage culturel, immobilier et autres. Tu es bien généreuse dans tes compliments, je n'en mérite
pas tant. Tu voulais une réponse sur la transmission entre génération, c'est bien ça ? Qu'est-ce qu'on transmet à nos enfants et pourquoi ? Que te dire... On leur propose tout notre trésor (
expérience, savoir, savoir-faire, visions positives, façon de voir, possessions, ...) et ils choisissent. Parfois ils ne prennent pas ce qu'on pensait. Ne tombons pas dans le piège de la déception,
ils ont leur propre sensibilité, leur goût. Ils ne sont pas forcément un clone de nous-mêmes. Mais les accompagner dans leurs recherches reste notre devoir et devient notre plaisir. Ai-je répondu à
ta question ?
Charly...