Nostalgie

Publié le par Charly...

« L'obsession de l'ailleurs c'est l'impossibilité de l'instant; et cette impossibilité est la nostalgie même ».

Emil Michel Cioran


Voilà l'explication de la frustration bien imagée par la volonté d'être ailleurs pour fuir le présent, et dont l'impossibilité à être concrétisé nous fait rêver et voyager par l'esprit, à défaut de mieux.

Comme quoi, rien ne retient l'esprit pour visualiser ce qu'on désire. C'est ainsi que chacun 'garde' au fond de son coeur, ses souvenirs les plus agréables, les plus touchants. Il suffit alors de fermer les yeux, de s'y replonger et de les revivre un instant.

Avec un peu de pratique, on arrive même à les rêver littéralement lorsqu'on dort. Et le voyage est gratuit. Que demande le peuple ?

Charly...

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline.K 31/01/2009 07:58

Ta suggestion me fait vraiment sourire, comme je ne suis pas très à l'aise avec les mots mais que les images me parlent souvent, je me suis préparée des images, les miennes d'ailleurs, j'ai choisi celle que j'aimais le plus, celles qui me mettaient de la joie dans le coeur et je les ai mis dans mon petit agenda qui ne me quitte jamais. Ca me fait plaisir que tu valides mon idée, même si ce n'est pas tout à fait pareil. Merci.

Charly... 05/02/2009 04:53


Elle est bien bonne celle-là. Nous avons eu la même idée sous des formes différentes. Cela ne veut dire qu'une chose: les grands esprits se rencontrent ou se retrouvent sur des détails qui ont leur
importance. C'est beau non ?
Charly...


Caroline.K. 24/01/2009 09:14

Dans le mille. J'aimerais trouver la force de résister à cette tendance naturelle que j'ai à la nostalgie, un genre de "spleen" plutôt plombant que regénerant. J'ai franchi une étape déjà en acceptant mes faiblesses et en ne cherchant plus à les cacher. Je ne suis pas aussi à l'aise que toi dans l'écrit, mais c'est aussi un autre combat que je méne, autrement ce serait impossible pour moi de communiquer sur le net. Un pas à la fois voilà ce que je m'efforce de faire. Une aide thérapeutique, j'y ai parfois pensé mais ceux qui autour de moi y ont mis le pied y sont toujours et ne me semblent pas aller mieux, ce n'est pas bien encourageant.

Charly... 25/01/2009 09:13


Rassure-toi, on a tous à lutter contre les pensées négatives. Bon, certains plus que d'autres, c'est sûr. C'est peut-être dû à un traumatisme dans l'enfance, un choc émotionnel ou dans ce genre-là.
Les pensées spontanées nous viennent sans qu'on aille les chercher. Mais on peut les chasser en orientant notre esprit sur autre chose. Une bonne solution serait d'avoir dans sa poche une liste de
sujets plaisants sur lesquels arrêter notre esprit à ces occasions-là. Tu as raison, un pas à la fois. Tu as fait du bon chemin jusque là. Ne t'arrête pas. L'écriture sur internet est une véritable
thérapie pour toi ( comme pour tout le monde d'ailleurs). Bon courage !
Charly...


Caroline.K. 17/01/2009 06:57

Je te trouve bien affirmatif sur le contentement des enfants Charly, peut être as tu le bonheur de n'avoir que de beaux souvenirs d'enfance. Une chose est sure tu es de ceux qui voient le verre à moitié plein, c'est une force, je me demande comment tu appeles le fait de repenser au passé mais pas forcement et uniquement aux bons souvenirs ?

Charly... 19/01/2009 05:51


"Bien affirmatif sur le comportement des enfants" ? Je crois savoir que les enfants ont cette faculté protectrice de refouler beaucoup de mauvaises choses, surtout les mauvais souvenirs.
Malheureusement ou heureusement, ces vieux souvenirs reviennent hanter la vie d'adulte et l'on a besoin d'une psychothérapie pour s'en guérir. Je te "rassure", je suis comme tout le monde avec de
bons souvenirs d'enfance et de nettements moins bons. Mais tu l'as dit, je m'efforce de voir les choses avec optimisme et d'une façon positive. Il y a des souvenirs que l'on cherche à se remémorer
et ceux qui remontent tout seuls à la surface. Soit on arrive à refouler à nouveau les mauvais ou bien à vivre avec, soit ils sont trop gênants et une aide psychothérapeutique serait toute
indiquée. Je suis à ta disposition, même en privé.
Charly...


Satine 26/11/2008 14:18

Cela me fait aussi penser à "on désire tout ce que l'on n'a pas sans voir ce que l'on a déjà...". Pourquoi sommes-nous toujours obsédés par cet avenir, cet inconnu ? Le goût du mystère ? La soif de l'aventure ?

Charly... 27/11/2008 18:27


C'est vrai. Nous sommes des éternels insatisfaits. Toujours plus. Et le contentement alors ? C'est ainsi qu'agissent les enfants, mais nous...
Charly...


SAM 03/08/2008 12:25

Pour être dans l'instant, il faut avoir ses racines bien ancrées dans le sol, avoir un narcisisme suffisamment fort pour cela. Mais cela n'empêche pas d'avoir cette capacité de rêver d'ailleurs. ça permet de ne pas se laisser bouffer par des facteurs extérieurs agressifs.

Charly... 22/08/2008 14:22


C'est bien vrai ce que tu dis là. On peut, cependant, trouver matière à rêver, à voyager même si le présent n'est pas si désagréable que ça.
Charly...