Rire et dérision

Publié le par Charly...


Je vous recommande ce texte poétique qui fait la plaidoirie du rire et de la dérision.

Pris comme on peut l'être dans le train-train quotidien, on oublie facilement de se détendre, de prendre du recul et de reconsidérer les choses dans leur juste perspective. Un rappel appréciable qui met du baume aux frictions futiles.

On n'est quand même pas là pour s'angoisser la vie, non ? Elle est déjà assez compliquée comme ça !

Mais savoir prendre les choses avec une certaine dérision, voilà qui la rendra plus légère, surtout lorsqu'il n'y a pas de quoi se stresser inutilement. C'est vrai après tout, qu'est ce qu'on va y gagner ?

Décoinçons-nous et prenons la vie avec jovialité... et sérieux quand c'est nécéssaire.

Charly...

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline.K. 13/02/2009 16:30

Prendre du recullegeretedesinvoltureinnocence folieOuh la, il va falloir que je fasse un travail de decortiquage(?) pour deja imprimer dans ma petite tete ce que tu dis et ensuite le mettre en pratique. Je ne manquerais pas en effet de te tenir au courant, disant dans six mois par exemple.

Charly... 15/02/2009 05:10


J'espère que tu auras du résultat bien avant. Reste cool et prends les choses au second degré. Tiens-moi au courant. Bon courage !
Charly...


Caroline.K 31/01/2009 08:12

J'aimerais beaucoup faire preuve de plus d'humour, j'ai déjà réussi à ne plus me vexer et à me terrer, j'arrive maintenant à rire de moi, de mes défauts et de mes peurs, mais je n'ai pas encore réussi à trouver comment faire rire, ce n'est pas vital, mais je pense de plus en plus à prendre des cours de comédie pour être un peu plus à l'aise en société, mais je me demande si c'est vraiment une bonne raison, enfin je disais çà comme çà.

Charly... 05/02/2009 05:31


Là aussi, tes progrès sont bien réels. L'humour est essentiel pour dédramatiser une situation, pour apprendre à voir les choses avec un certain recul et pour embellir la vie d'un peu de gaité. Si
tu cultives le sens de l'humour en voyant les choses avec une certaine dérision ( ni trop ni trop peu), tu parviendras à les exprimer avec cette couleur, c'est à dire d'une façon légère,
désinvolte, un mélange d'innocence et de délire, le tout sous une teinte de folie. A essayer. Tu me diras ce qu'il en est.
Charly...


Caroline.K. 24/01/2009 09:31

J'ai bien souri en tout cas grâce à toi et à Izzabel, merci à tous les deux, mon premier sourire de la journée. Figures toi que j'ai introduis dans ma nouvelle gestion de moi même, une petite minute de rire quotidienne, je ne le fais pas tous les jours pour l'instant, mais j'y travaille,  alors de temps en temps çà me prend dans la rue quand je sens que les sourires sont rares, je pense à quelque chose de drôle et je me laisse aller à rire et tant pis si on me prend pour une folle, j'ai parfois eu la bonne surprise de déclencher d'autres rires.  Une ancienne relation avait une cassette vidéo dans laquelle Henri Salvador riait comme un damné de bout en bout, quelque soit mon humeur, je finissais toujours par rire, elle avait trouvé le remède à mes bouderies, je me demande si je pourrais le retrouver. Tu me fais penser à des choses Charly, merci. Passe un agréable week-end.

Charly... 26/01/2009 05:05


C'est drôle (oui, c'est le cas de le dire), mais il m'arrive aussi d'éclater de rire tout seul. L'entourage est souvent surpris car il n'y a aucune raison apparente. J'entends alors cette
ritournelle " eh bien, tu n'as besoin de personne, toi !". Comme toi, il suffit que je repense à ce qui m'a fait bien rire et je suis reparti comme à cet instant-là. Et pourquoi pas une liste (une
de plus) de ce qui nous fait le plus d'éffet comique, que l'on consulterait lorsqu'on en a besoin ?
Charly...


Satine 17/11/2008 19:39

Je pense mais je suis peut-être naïve, que la plupart des gens réagissent ainsi. D'autres préfèrent se lamenter pour un oui ou pour un non pour attirer l'attention et se faire plaindre. C'est un comportement qui m'insupporte, à croire qu'ils sont seuls à avoir des problèmes et qu'ils n'en ont rien à faire de pourrir l'ambiance. Je les appelle les cockers parce qu'ils ont des yeux de chiens battus... Ca va un moment de les écouter et d'essayer de leur remonter le moral mais après il ne faut pas exagérer non plus.

Charly... 23/11/2008 09:29


Hum, ce n'est pas faux ce que tu dis. Aimer se faire plaindre, c'est dire sans l'avouer que l'on manque d'affection. Mais c'est aussi un cercle vicieux. Plus on s'occupe de nous, plus on aime ça et
plus on en redemande. Comme tu dis, ça va cinq minutes. Va le leur faire comprendre. Il faudrait être un peu psychologue et ce n'est pas donné à tout le monde.
Charly...


katherine 20/10/2008 15:12

Comme tu as raison...Il faut un temps pour tout et savoir prendre le temps de rire est si important.Belle journée à toi

Charly... 20/10/2008 21:13


C'est vrai. Est-ce qu'on rit suffisamment ? En tout cas, rares sont ceux qui ne reconnaissent pas les bienfaits immédiats d'une bonne partie de rigolade, même si ça peut faire mal au ventre.
Charly...