Ouverture

Publié le par Charly...

« Vivons avec les autres et pas seulement à côté des autres »


Charly



Dans nos vies trépidentes, nous sommes bien souvent trop occupés pour nous laisser aller à nous intéresser à autre chose qu'à ce qui (ou ceux qui) nous apporte un bénéfice quelconque immédiat. Notre goût immodéré pour tout ce qui nous flatte, pour tout ce qui nous rapporte en valorisation de nous-mêmes, pour tout ce qui nous plaît de façon primaire, cette propension-là donc, accapare si bien notre attention, nous vole si subtilement notre précieux temps, que nous opérons automatiquement un tri sélectif de tout ce qui nous entoure. C'est ainsi que nous passons à côté de bien des choses sans les remarquer.

Mais ciblons notre propos. Orientons notre réflexion sur ces personnes que nous cotoyons jour après jour, ces personnes que nous croisons régulièrement, ces personnes que nous saluons presque machinalement. Il est curieux de constater que nous pouvons passer des jours, des semaines, des mois, ou davantage, vaquant à nos occupations, concentrés - oserons-nous dire - dans nos activités, enfermés dans notre monde, sans que l'idée nous traverse l'esprit d'aller vers eux, de prendre cette initiative heureuse de faire un pas dans leur direction, prenant notre courage à deux mains pour vaincre une éventuelle timidité persistante, et faire l'effort de nous intérésser à eux.

Certains ressemblent à ces plantes qui sont capables de vivre les unes à côté des autres, immobiles, dans l'indifférence la plus totale, chacune étant complètement transparente aux yeux de l'autre, sans que cela ne les gêne le moins du monde. En botanique, il existe des végétaux qui ne peuvent cohabiter côte à côte sans qu'il y ait une influence néfaste ou bénéfique, de l'un sur l'autre. Mais ces éléments-là n'ont pas le choix, la nature est ainsi faite. Alors que pour les humains, les choses sont totalement différentes. On a le libre choix de s'intéresser aux autres ou pas.

Devant ce choix, il y a ceux qui ont leur cercle d'amis depuis un certain temps, et cela leur suffit amplement. Ils n'éprouvent pas le besoin de s'élargir davantage. Ils semblent en éprouver un contentement absolu. Dans ces cas-là, il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de percer ce cercle pour s'y faire admettre. Oh, ils nous considéreront un instant par politesse mais on sentira tôt ou tard qu'on ne fait pas partie de l'équipe, on n'aura plus qu'à battre en retraite et rester à notre place, un peu frustré quand même, et, à la longue, désabusé.

Il y a ceux qui n'osent pas aller vers les autres. Timides, peu à l'aise dans le relationnel, ayant essuyé quelques déceptions, quelques échecs dans le passé. Ils se sont souvent faits rembarrer gratuitement. Ils veulent, par conséquent, s'économiser d'autres souffrances humiliantes et inutiles. Par contre, ils sont facilement réceptifs à la moindre marque d'intérêt qu'il leur est manifestée. Ils retrouvent le sourire et sont prêts à partager bien des choses avec gratitude et enthousiasme.

Il y a enfin ceux qui osent aller vers les autres. C'est dans leur nature. Ils ont un bon contact, sont adaptables, ouverts. Ils posent des questions souvent policières mais c'est dans le but de mieux vous connaître. Ceux-là ne s'enferment pas dans un clan, ils se sentent le devoir d'être impartiaux et d'aller avec tout le monde.

Dans quelle catégorie vous situez-vous ? (une quatrième peut-être ?) A laquelle aimeriez-vous appartenir ? Qu'est ce qu'il faudrait pour y arriver ?

PS: C'est peut-être que le sujet est un peu plus profond et qu'il demande plus de réflexion, et donc il m'a pris un peu plus de temps pour le composer avec une certaine qualité (en toute modestie bien sûr) afin d'être à la hauteur d'un blog comme celui-là.

Charly...

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Satine 25/10/2008 20:51

Je crois que je suis un peu des quatre... Tout dépend des personnes qu'on rencontre, de leur propre ouverture aux autres, du contexte, de l'humeur... Difficile comme question mais bon sujet.

Charly... 26/10/2008 06:56


Merci. Oui, je pense que pour certains, la réaction est fonction de la personne qu'ils ont en face. La psychologie humaine est à ce point complexe, que les nuances sont nombreuses.
Charly...


SAM 29/07/2008 12:45

J'appartenais à la dernière catégorie ( à savoir que j'allais vers les autres ) et que je suis devenue réticente car ras le bol de devoir faire toujours le premier pas.Internet est pour moi beaucoup plus facile, même si ça n'empêche pas les déceptions et autres engueulades comme dans la vraie vie...

Aniélys 29/06/2008 13:41

La quatrième voie...à n'en pas douter est celle que je prendrai  ;) A la fois réservée... mais ouverte... ermite certains jours puis très sociable à d'autres.... Attentive aussi ( toujours ) la main tendue et l'épaule présente... mais aussi parfois...absente ou révoltée...besoin de se recentrer !   Bref...humaine et imparfaite...   

Charly... 29/06/2008 16:34


Oh, un peu comme tout le monde. La disposition dépend beaucoup de l'humeur du jour, du moment. Un subtil mélange qui permet de faire face à diverses situations. Ceci dit, on peut toujours faire des
efforts pour diminuer les points faibles et renforcer les forts.
Charly...


Mahina 29/06/2008 10:02

aller vers les autres, ce n'est pas toujours évident mais cela s'apprend tout au long de la vie, et plus les relations s'ouvrent par un sourire ou un mot, plus cela donne envie de continuer. Ce n'est pas toujours simple et il faut parfois du temps, des années....et..j'aime beaucoup cette maxime:"Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir"..... elle porte à la réflexion et nous entraine à ouvrir les yeux sur le monde et sur nos voisins!Merci pour ton passage chez moi! sourire

Charly... 29/06/2008 16:09


Tu as raison, l'ouverture est un apprentissage constant grâce auquel on acquiert de l'expérience dans les relations humaines (quoi dire, comment le dire, que ne pas dire, comment meubler ou éviter
des silences gênants, etc...
C'set gentil d'être passée, reviens nous voir.
Charly...


liliba 27/06/2008 16:42

Vaste sujet, et je vois d'ailleurs que les commentaires pleuvent, tous plus intéressants les uns que les autres...Pour ma part plutôt dans le 3ème groupe en général, mais avec parfois des inscursions dans les autres groupes... cela dépend pas mal du moral, de l'humeur et des circonstances...

Charly... 27/06/2008 17:54


Merci Liliba. Oui, je comprend, on n'est pas toujours au top niveau. Mais c'est bien. C'est pourquoi tu est bien réceptive à cette perche que je t'ai tendue. Merci pour ton passage.
Charly...