Réaction

Publié le par Charly...

 

" Pour une puce, ne jette pas la couverture au feu."

Proverbe roumain


Apprendre à adapter sa réaction face à une difficulté est une attitude des plus utiles, car si l'on prend une mesure draconiènne lorsque le problème est mineur, c'est un peu exagéré et surtout disproportionné. Pour y parvenir, il ne faut pas se laisser absorber par ce qui paraît compliqué, il vaut mieux avoir un certain détachement et essayer de considérer la chose froidement, en raisonnant dans l'absolu.

Apprendre à relativiser toute difficulté qui, de prime abord, paraît grande. Un bon moyen est de prendre du recul et la voir dans un contexte global. Se projeter dans l'avenir et, se le représentant, il ne paraîtra pas aussi énorme, il fera peut-être même sourire, tout comme notre réaction paniquée. On aura alors grandi un peu plus.

Charly...

Publié dans Proverbes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabienne 26/11/2008 16:08

C'est vrai moi qui suis plutôt du genre " volcanique " j'ai appris à prendre du recul face aux évènements de la vie parce que la première réaction n'est pas la meilleur elle s'appelle impulsivité aprés quelques moments de recul et de remises en questions je dirai que la réaction s'appellera sagesse ... sourire ! Bisou Charly

Charly... 29/11/2008 09:57


Oui, on en est tous là, à des degrés divers, Fabienne. Les premières réactions sont les plus naturelles mais, comme tu dis, pas forcément les meilleures. Avec l'expérience on apprend à maîtriser
ces réactions pour qu'elles ne nous jouent pas des tours, ni aux autres. La sagesse, longue à acquérir, est la concrétisation d'un apprentissage que nous parvenons, avec plus ou moins de
difficulté, à accepter. Ton témoignage en est une belle preuve.
Charly...


B.secret 20/11/2008 08:29

dans la vie tte chose se gere,mais l'esprit lui parfois inconsciement,s'enferme dans un systeme different de lui meme,ce qui fait que parfois,on est prisonnié....Jsuis folle crois tu??? non je ne pense pas,c'est juste ma traduction...bien a toi......

Charly... 27/11/2008 14:31


Oh, folle, faudrait pas exagérer. Tu as ta façon très personnelle et que j'apprécie, de tradruire, comme tu dis, les différents aspects de la vie. Ta description de la prison que se fabrique notre
esprit est intéressante. Surtout lorsque l'inconscient s'en mêle. Charly...


Dumb 06/11/2008 20:45

Le machiavélisme (la fin justifie les moyens) pose toujours un problème... et il faut doser sa réaction avec proportionnalité pour éviter qu'en faisant bruler une puce, le troupeau entier accourt...

Charly... 08/11/2008 19:56


Exactement. De la proportionnalité, de la mesure, de la relativité et de l'adaptabilité.
Charly...


mamalilou 17/10/2008 15:27

retenir surtout que la confiance et le désir de bien faire comme de faire le bien sont nos moteurset s'attacher aux fruits de nos actions est moins profitable, et surtout incertain...!quant aux difficultés contextuelles rencontrées, elles sont presques toujours toutes relatives et ont le mérite de stimuler nos actions et de nous faire apprécier si ce n'est le résultat, notre capacité d'action et de mise en oeuvre de notre désiren cas d'échec, les difficultés rencontrées nous apprennent (au moins sur nous!) et nous soulagent aussi un peu du poids de cet échec.bon tout ça c'est bien gentil...mais parfois ça met quand même les nerfs de se planter!!!et c'est pas plus mal...ce trop plein d'énergie, cette frustration permet de reprendre, de se reprendre, de recommencer ou de s'investir autrement, même sans "projection"C'est au présent que l'on compose...l'oeuvre de notre vie ne se verra pas de si tôt...pourquoi toujours s'attarder sur des "prévisualisations"...on gomme, on refait, on dessine, on essaie des couleurs, des notes...il faut du temps pour avoir droit à une vue d'ensemble aussi...de près si on ne voit que des points...de loin, c'est parfois un tableau magique dont on ne suspectait pas la beauté...Et puis ce qui est difficile à réaliser n'est pas moins stimulant et le découragement parfois, lui aussi nous permet d'éviter les efforts inutiles...on peut choisir de ne pas faire...il ne faut pas l'oublier.ah autre chose, pour le sourire: "dans  l'absolu"..on ne "raisonne" pas, on "est"...rires...

Charly... 19/10/2008 10:16


Excellente contribution Mamalilou. Ton analyse
est juste. Confiance, désir de bien faire, comme de faire le bien, ne pas trop s'attacher aux fruits de nos actions, apprécier les difficultés contextuelles pour rendre le défi encore plus
stimulant, apprendre de ses échecs pour aller de l'avant et faire mieux la prochaine fois, en somme reculer pour mieux sauter, se montrer patient envers nous-mêmes et envers les autres. Voilà des
points intéressants sur lesquels une bonne réflexion ne peut être que bénéfique. Des résultats inattendus peuvent nous surprendre agréablement. J'attends ton avis sur les autres articles avec
impatience.
Charly...


gazou 31/08/2008 15:18

Je découvre ton blog,j'aime bien l'humour et le bon sens qui s'en dégagent

Charly... 08/09/2008 04:39


C'est gentil. Reviens quand tu veux, tu y seras la bienvenue.
Charly...