Une greffe

Publié le par Charly...

 

Dans un hôpital un patient est gravement malade. Sa famille est dans la salle d'attente. Enfin, un médecin arrive, fatigué et triste : 
- Je suis désolé d'être porteur de mauvaises nouvelles, le seul espoir pour votre proche est une greffe de cerveau. C'est une chose expérimentale et risquée, et entièrement à votre charge.
La famille écoute ces bien tristes nouvelles. Enfin quelqu'un ose demander : ' combien coûte un cerveau ? '
 - Ca dépend, 5000 Euros un cerveau d'homme ; 200 Euros celui d'une femme.
Un long moment de silence envahit la salle, et les hommes présents essaient de ne pas rire et évitent le regard des femmes, mêmes si certains d'entre eux ébauchent un sourire. Finalement, un homme poussé par la curiosité demande : ' Docteur, pourquoi cette différence de prix ? ' 
Le médecin, souriant devant une question pour lui si innocente répond : ' les cerveaux féminins coûtent moins cher car ce sont les seuls à avoir servi, les autres sont comme neufs.' !...

Vous avez dit macho ?
 

Charly...

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plume 16/12/2008 19:05

Bonsoir Charly, et bien un bel ensemble d'échanges pour une petite blaguinette ! hum... intéressant, c'est un peu chiche pour qualifier le cerveau des femmes... mais bon, un cerveau intéressant, ça veut dire beaucoup de choses... ça me va ! bises de Lyon

Charly... 17/12/2008 17:53


Oui, tu l'as dit. Je trouve que c'est le meilleur compliment que l'on puisse faire à quelqu'un. Lui dire qu'il est intéressant suppose qu'on ne va pas jouer les indifférents mais que l'on va voir
ce qu'on peut échanger etc...  Bon si ça te va, tant mieux.
Charly...


Plume 15/12/2008 18:49

Cher Monsieur le Professeur, bien sûr que c'est une blague, mais il n'empêche qu'elle t'a interpellé.... et pour le terme indestructible, je n'en trouve pas d'autre... tu veux bien m'aider : un adjectif positif et sympa, évidemment ! bises de Lyon

Charly... 16/12/2008 16:56


Ah, tu m'as fait peur. Je ne savais plus comment rattraper le coup. Un adjectif positif et sympa ?... heu... non je ne vois pas. Ah si... "intéressant", ça te va ?
Charly...


Plume 14/12/2008 07:55

Alors là, je dis "CLAP, CLAP, CLAP" comme dit Madame T, j'applaudis de mes deux mains ! et même s'il est d'occasion, un cerveau de femme est indestructible... alors, pourquoi dépenser plus, surtout en période de crise !Bravo Charly et Vive les Femmes ! je t'embrasse très fort pour ce beau billet !

Charly... 15/12/2008 17:36


Merci, merci. Oserai-je te rappeler que ce n'est qu'une blague et non un cours ? Quoi ? Le cerveau de femme est indesctructible ? Ne regarderais-tu pas un peu trop la télévision ?
Charly...


nina de zio peppino 12/12/2008 12:50

Excellent!

Charly... 12/12/2008 14:34


Pour vous servir. Non, pas de leçon mais c'est une formule de politesse voyons.
Charly...


ti ange 12/12/2008 00:18

bonsoir charly,à propos des blondes moi j'ai toujours pensé simplement,... parce que j'ai soudain le cerveau qui à pris de la valeur... pour avoir volé trop vite ... que cela leur donnaient un visage angélique, Et les ange, ont avant tout un coeur et dans ce monde qui en manque c'est le coeur qui permet au cerveau d'être intelligent, d'en donner tout son sens. Parce que sans coeur, le cerveau devient cette chose artificielle...Alors si tu permet charly doux bisou à ma tite fleur................Il faudrait peut-être que tu envisage de revoir cette opération pour transformer la blague en sourire.bonne nuit charly

Charly... 12/12/2008 09:21


Mais tu as parfaitement raison de dire que le cerveau sans le coeur ne serait qu'une machine calculatrice et froide. Heureusement que nous sommes humains avec des qualités chaleureuses pour
tempérer l'ambiance. Et un monde sans blondes ne serait pas complet. On a besoin de toutes les couleurs pour que le paradis soit à son apogée. Chacun y joue un rôle indispensable. Et pour reprendre
le sujet de l'article, je pense que nous avons tous besoin d'une opération du cerveau pour voir les choses comme elles sont réellement et apprendre à les apprécier. Merci d'être passée.
Charly...