Ouverture d'esprit

Publié le par Charly...



  " L'ouverture d'esprit, c'est le billet pour  voyager dans   l'invisible. "

 

 

 

     Charly...

   

   

« Non, non, tout ça c'est des bêtises, je n'ai pas le temps pour ce genre de chose. J'ai mieux à faire et  d'ailleurs, je n'ai pas que ça à faire. - Mais tu n'as rien vu de ce que je voulais te montrer ? - Non, mais ça va, je vois ce que c'est et ça ne m'intéresse pas. - Mais peut-être que tu n'en sais pas assez pour te faire une juste opinion. Tu pourrais apprendre des choses. Tu pourrais... - Non, je te dis. Laisse tomber ! »


Voilà ce que pourrait être un extrait d'une conversation courante à laquelle nous avons sûrement tous assisté un jour ou l'autre, à moins d'en avoir été l'un des participants.

Qu'est-ce qui parfois nous pousse à ne pas vouloir en savoir plus ou en découvrir plus ? Qu'est ce qui fait que nous soyons pas plus curieux que cela ? Une idée préconçue sur le sujet ? Un vague et trop rapide aperçu ?

Pourtant nous aurions tout à gagner à nous y pencher un peu plus. En lui accordant un peu plus qu'un instant, nous pourrions être séduits par certains aspects qui nous avaient échappés. En connaissant mieux le sujet qui se présente à nous, nous pourrions parvenir à découvrir ce qui était invisible à première vue. C'est ce qu'on appelle « accorder le bénéfice du doute ».


Si au bout d'un certain temps, nous n'arrivons pas à y voir de l'intérêt, alors nous pourrons conclure que nous avons essayé de voir de quoi il en retourne. Nous aurons des arguments personnels et ressentis à présenter pour expliquer pouquoi le sujet ne nous plaît pas.


Fermer la porte prématurément serait faire preuve de sottise et risquer de passer à côté de joies insoupçonnées.

Vous avez lu jusqu'ici, alors votre ouverture d'esprit est bonne, elle peut vous faire voyager dans l'invisible et vous faire connaître ce qui ne sautait pas aux yeux.

Bon voyage !


Charly...

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline.K. 31/03/2009 16:17

Encore et encore moi Charly, J'ai vu que je  n'etais pas intervenu sur le texte qui pourtant j'avais trouve interessant, en meme temps apres lu les autres, je me dis que j'ai besoin d'une petite distinction pour etre sure de bien tout comprendre, et je fais un peu reference a ce que dit Last Irokoi pour te situer ma question, j'ai ete super intrigue par le fait que tu utilise ' tolerer' dans ta reponse, d'ou ma question : quelle difference y'a t'il entre un esprit libre et un esprit ouvert ? j'aimerais avoir un exemple concret sur un thme par exemple, tu comprends Charly, ce n'est pas une question de definition, enfin je crois, merci a toi pour tes eclaircissements et a bientot

Charly... 05/04/2009 08:48


Tu as raison de ne rien laisser derrière, aucun texte sur lequel tu n'aurais pas donné ton avis. C'est important, il faut absolument que tu parcours tous les articles et y laisse une impression, un
ressenti, quelque chose. Ton opinion est tellement personnelle qu'elle est devenue indispensable pour la bonne santé du blog et de ceux qui le lisent. Alors pour répondre à la question qui
t'intrique, je dirais qu'un esprit ouvert est une disposition mentale qui fait que l'on s'intéresse à tout ce qui existe, à tout ce qui se fait. C'est plus que de la curiosité. L'esprit ouvert va
s'intéresser activement à ce qui l'entoure et va chercher à comprendre pourquoi les choses sont comme elles sont. En agissant ainsi, il trouvera sûrement de quoi enrichir son expérience et de
nouveaux horizons à apprécier. Il est dans le schéma de l'accueil. L'esprit libre, lui, est plutôt dans le procéssus de l'expression. Sans chercher à être systématiquement anticonformiste, il agit
avant tout par pulsions propres. Il fait fi des conventions sociales, de la morale ambiante. Il revendique son droit à exister tel que la nature l'a fait. Il ne fait pas de compromis avec les
règles établies, quelles qu'elles soient. Il est comme il est et refuse de couler dans quelque moule que ce soit. C'est pourquoi, on se méfie de certains esprits libres qui pourraient avoir une
influence néfaste pour la société en prônant certaines valeurs égoïstes, anarchistes, révolutionnaires, violentes, immorales, etc... suivant l'endroit où ils se trouvent. Leurs moyens d'expression
étant souvent l'art, ils choisissent la peinture, le cinéma, la littérature, la musique pour véhiculer leurs messages qui sera plus ou moins bien compris. Ils seront donc acceptés, tolérés ou
montrés du doigt. Ai-je répondu à ta question ?
Charly...


Jim Dante 17/02/2009 21:32

Ne pas s'y intéresser, ne pas vouloir en entendre parler?Peut-être la peur de voir tout un système de repères s'effondrer... Cette peur est bien ancrée en nous... Accepter d'écouter est un bon premier pas...

Charly... 18/02/2009 08:44


Oui, peut-être, ou bien l'orgueil qui nous en empêche. "On ne peut s'abaisser à ce genre de chose voyons". L'humilité est bien utile quand même. Ce premier pas dont tu parles, c'est lui qui coûte
le plus. Après c'est plus facile. Lorsque la porte est entrouverte, il suffit de la pousse un peu pour qu'elle s'ouvre réellement.
Charly...


nymphea 13/02/2009 17:58

Le monde est pressé..voilà ..il s'éparpille ..il grapille ..mais si on est boulimique de connaissances, d'êtres humains..je parle du net ..il faut être patient et suivre , approfondir  , ET c'est épuisant !..

Charly... 15/02/2009 05:19


Bonjour et bienvenue à toi Nymphea. Tu as bien fait de t'égarer par ici. On tachera de te rendre le séjour agréable. Tu l'as dit, cela demande tu temps et des effort pour parcourir correctement
tout ce qui est à disposition sur le net. Epuisant, c'est vrai. Alors take it easy et prends ton temps. Reviens donc nous voir, dès que tu peux.
Charly...


Satine 13/02/2009 13:24

Oui tu as sans doute raison, des fois il faut un peu plus s'épancher sur le sujet pour mieux le connaître et le cerner. Je me rends compte que j'écoute toujours mais si ça ne m'intéresse vraiment pas, mon esprit divague et se plonge vers le passé, des souvenirs, des choses à venir que je ne dois pas oublier de faire, puis je reviens dans le présent et reprend le cours de la conversation. Je ne le fais pas exprès en fait, c'est juste que je ne parviens plus à focaliser mon attention. Ca m'ennuie et j'ai comme le sentiment que cette conversation est vaine.

Charly... 13/02/2009 18:02


Je crois qu'on est tous un peu comme ça. Lorsque le sujet ne nous passionne pas vraiment, on a un mal fou à se concentrer. On a beau chercher le bon côté, on n'a qu'une envie... que ça se termine
et vite ! Pourtant il faut de tout pour faire un monde et pour tout il y a un public. Mais j'avoue que j'ai du mal à comprendre certains goûts ou alors il faut que je sois dans un état second au
moins, voire tertiaire. Dans une conversation qui me paraît, comme tu dis, vaine mais de chez Vaine and C°, je me concentre sur autre chose que le sujet. Les attitudes, les réactions, les façons
d'exprimer, de recevoir, comme si j'étais un extra-terrestre qui découvre ce monde des humains. Il faut bien vaincre l'ennui d'une façon ou d'une autre, non ?
Charly...


SAM 12/02/2009 16:11

Eh bien cher Charly, je vais te prouver que je suis ouverte d'esprit en te disant que tu as droit de penser ce que tu veux de moi, même si ta façon de me percevoir n'est pas ma façon de me percevoir. Ta vérité est la tienne et ma vérité est la mienne.

Charly... 13/02/2009 05:41


Oui, c'est sûr. Mais je n'ai jamais dit que tu n'avais pas d'ouverture d'esprit. De toute façon on a tous une façon personnelle de concevoir la vie, les autres, etc... La curiosité serait d'aller
voir comment les autres voient les choses, l'ouverture d'esprit serait de s'y intérésser un peu plus, d'essayer de les comprendre.
Charly...