Le génie

Publié le par Charly...



Une jeune femme se promène dans le désert ( et alors, ça arrive non ? ), en mal de dépaysement. Cela faisait plusieurs heures qu'elle marchait sans eau (non, ce n'était pas forcément une blonde, peut-être une chatain clair alors) et elle commençait à avoir soif, c'est bien normal. Au bout d'un autre long moment, elle s'écroule, épuisée. Là, c'est toujours normal.

En tombant, sa main frôle... une ancienne lampe de style Louis XV. Très curieusement, un génie s'en trouve réveillé après une assez longue sieste et sort miraculeusement par une ouverture. Je ne saurais dire laquelle. Après quelques étirements d'usage, il s'applique à faire son métier:

- Bonjour mademoiselle et merci de me permettre de me dégourdir un peu les muscles. Bon, ne perdons pas de temps, tu sais que tu peux me demander n'importe quoi, je suis un Super Génie et je peux t'exaucer tout ce que tu voudras. MAIS tu comprendras que les temps sont durs, c'est la crise pour tout le monde, même pour les génies alors je ne pourrais t'accorder qu'un seul voeu. Eh oui, c'est comme ça. Alors réfléchis bien et envoie la sauce.
- Oh, un génie !
- Oui, bon allez, allez.
- Euh mais je ne sais pas moi, je ne m'y attendais pas... (Vous remarquerez, au passage, sa grande capacité de réflexion, sa grande lucidité. Je vous rappelle qu'elle vient de s'écrouler, épuisée et assoiffée)
- Bon tu te dépêche un peu, j'ai pas que ça à faire !

- Euh oui, bon alors... alors... Ah, voilà. J'aimerais qu'il y ait enfin la paix sur terre, et en particulier au Moyen Orient. Regarde j'ai une carte avec moi. (Elle la déplie et la pose... ben sur le sable, puisqu'il n'y a pas de table à portée de vue). Tu vois dans cette partie du monde, il faudrait qu'ils arrêtent de s'entretuer quand même. Tu ne crois pas ?
- Oh là, mais tu me demandes l'impossible ma grande. Tu as sûrement des hallucinations. C'est le désert qui te fait perdre la tête ? (Notez la grande logique du génie, au passage). Euh, bon, range-moi ça et pense à autre chose. Pfff, je ne sais pas moi, quelque chose de plus concret, de plus personnel, de plus simple, un truc qui te ferait plaisir, un truc que tu n'as pas, que tu cherches depuis longtemps, un truc assez courant quoi, tu vois ce que je veux dire, non, humm ?
- Ah, bon, euh, attends, euh... Ah mais oui, suis-je bête ? ( tout bien réfléchi, c'est peut-être une blonde, à la lumière de cette dernière remarque, j'ai un doute tout à coup...). J'y suis, ça y est ! Alors pourrais-tu me trouver un beau jeune homme, sportif, élégant, riche, qui a de l'humour, qui a toutes les qualités (tant qu'à faire ! Oui, je suis à peu près sûr que c'était une blonde), et qui m'aimerait toute la vie, sincèrement, pour ce que je suis à l'intérieur et pas seulement à l'extérieur (pas folle la guêpe !) et qui m'emmènerait visiter le monde entier et qui m'offirait... et qui... et qui...
- Oh, oh, oh, oh, du calme là, t'emballe pas comme ça, oh, oh. (Le génie, réfléchit un instant, fait la moue, hoche la tête plusieurs fois et se décide enfin)... Refais-moi voir ta carte là !

Sans vouloir m'en prendre aux célibatairEs, à l'impossible nul n'est tenu, même un génie !


Charly...

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jim 03/06/2009 15:32

Tiens, mais elle va finir par mourir déshydratée la pauvre...

Charly... 08/07/2010 18:18



Tu crois ? Tu sais les femmes sont pleines de ressources...


Charly...



dju770 05/05/2009 21:08

Excellent ! (rire)

Charly... 08/07/2010 17:55



Et tellement vrai ! Mais non les filles, c'est encore de l'humour.


Charly...



Caroline.K. 25/03/2009 19:17

Coucou CharlyNon pas trouble du tout, je ne crois pas que je me sois endurcie, j'ai eu l'occasion d'etre troublee meme brievement avant ce bel ami du nord, donc je sais que mon coeur peut encore s'enflammer, sauf que la, il est a la temperature du pays, pluvieux et frisquet.  Tu as l'air tellement equilibre, rationnel et tout que je ne pouvais t'imaginer celibataire, mais dans tes amours, tu as oublie de citer Dieu ou la foi ou encore la metaphysique, a moins que tu mettes tout ca dans la sagesse ?Une petite bise en passant de Caro. A bientot

Charly... 26/03/2009 05:44


Donc je ne me fais pas de souci. Ton coeur est prêt à bondir si l'occasion se présente. En attendant, il reste au chaud, se perfectionnant avec de bonnes qualités qu'il cultive, n'est ce pas ?
Alors d'après toi une personne célibataire ne pourrait pas être équilibrée, rationnelle et tout ? Elle serait donc en état incomplet, en "état de manque" du futur conjoint ? L'idée est
intéressante. Elle mérite réflexion et peut-être même un article. Tu as raison, j'ai oublié pas mal de choses. Comme quoi je réponds vraiment spontanément, sans élaborer la réponse pour qu'elle
soit quelque peu exhaustive. Ceci dit, Dieu, la foi et la métaphysique peuvent être inclus dans la notion de sagesse, c'est vrai. Puisqu'elle découle d'eux en très grande partie. Caroline, toujours
à l'affût du moindre détail qui pourrait l'éclairer. Excellente disposition d'esprit.
Charly...


Lady Angel 20/03/2009 11:51

Hello Charly,Ne crois tu pas qu'il serait temps de taquiner la lampe pour y faire re-rentrer ledit génie? Il va attraper un rhume avec sa tenue légère ce serait ballot pour un contemporain d'Aladin ! lolHé oui, me voici avide de lecture et de nouveaux articles.AmitiésLady;-)

Charly... 23/03/2009 12:13


Avide de lecture, hein ? Je sais, je suis terriblement en retard en ce qui concerne les nouvelles parutions. Mais je suis débordé avec tous ces commentaires à modérer et ces visites à faire chez
les uns et les autres. J'ai bientôt fini et un prochain article paraîtra. C'est gentil en tout cas de les attendre ainsi.
Charly...


chrystelyne 18/03/2009 19:17

Pas  génial ton génie, ferait mieux de se recycler ! Décidément  tout fout le camp aujourd’hui !bises chrystelyne

Charly... 23/03/2009 05:35


Ouh là on n'a pas d'humour aujourd'hui. Enfin je veux dire... il y a cinq jours. Avec le recul, j'espère que ça va mieux. Le ton que tu emploies est quelque peu désespéré. Tiens-moi au courant, en
privé si besoin, tu sais que je suis là.
Charly...